dimanche 18 octobre 2009

INTERVIEW LEMOVICE

Interview de Lemovice
1 / Présentation des membres du groupe

Nico au chant / guitare ; Mac à la basse ; Trompette à la guitare ; Max à la batterie






2 / Historique et production du groupe

La 1ère formation date de 1999 et s’est crée grâce à la boutique de fringues skin « Spirit of London » sur Limoges. Les membres étaient Mike au chant, Nico à la guitare, p’tit John à la batterie et David à la basse ! Il y a eu beaucoup de changements de line-up dus pour certains à des problèmes judiciaires et à des envies de se consacrer à leurs familles pour d’autres. A l’époque (2000) on a donné 2 titres pour France Explosion Vol. 3, puis en 2001 un titre pour le tribute à Bunker 84 ; ensuite en 2002, on a sorti la démo des titres enregistrés en 1999/2002. En 2006, sortie du premier album éponyme avec Mike au chant. Suite à ça, en 2007 1 titre est paru sur le tribute à Légion 88. Enfin, avec la nouvelle formation on a enregistré « Skinhead Living Dead » (2009) produit par Patriote Productions. Depuis nous jouons pour tous les concerts ou nous sommes demandés que ce soit en France ou ailleurs en Europe.




3 / Pourquoi Lemovice ?

Lemovice c’est l’appellation de la population celte qui couvrait l’ensemble du Limousin et une partie de la Charente. Une population forte et fière (pas comme les socialo-bolchévique de Limoges) de leurs racines et prêts au combat pour défendre leur terre et leur honneur !

Pour nous c’était logique de prendre le nom de nos ancêtres !



4 / Les thèmes principaux abordés dans vos chansons

Pour te citer quelques thèmes du deuxième album : Beloï army parle de la première résistance organisée contre le communisme en Russie. « Cellule Brune » explique l’histoire d’un militant nationaliste tombé en prison pour avoir défendu sa vie. « Brüder » est l’histoire du mouvement révolutionnaire séparatiste Américain « L’ordre »

Voici pour quelques thèmes précis, sinon on aborde des thèmes plus généraux comme notre fierté, notre Ville, nos origines et la mouvance skin !




5 / Vos influences musicales

Nos influences musicales sont simplement le punk, la Oi ! et le rock’n’roll !!!!



6 / Vos groupes préférés actuels et passés

Pour Mac: Skrewdriver, Komintern Sect, 4 skins, Max resist…

Pour Nico: Tolbiac’s Toads, Fortress, Decibelios, Bully Boys…

Les autres membres sont influencés par d’autres styles comme le Psycho, HxC, Metal…



7 / Vos projets à court et long termes (cd, compilation, concert …)

Alors à court terme on projette d’enregistrer deux titres pour deux tributes ; celles de Nouvelle Croisade et Evil Skins.

Concernant le long terme, on prévoit un split avec Wolfsangel et un troisième album pour 2011 !

Sinon on espère continuer les concerts un peu partout !



8 / Parlez-nous du concert de Limoges (et des faits survenus le lendemain)

Tout d’abord, ce concert fut une réussite pour une affiche 100% française ! 130 personnes réunies dans une ambiance festive et conviviale. On précise quand même le nombre car les révisionnistes gauchistes parlaient de 40 personnes et les journaux locaux de 200 ; ce qui est drôle quand ni les uns ni les autres sont présents pour constater !

Pour l’anecdote, j’ai (Nico) vu débarquer 3 voitures qui s’étaient visiblement égarés ; je me suis avancé en faisant mon devoir de citoyen, pour aider ces personnes. Mais quand ils m’ont aperçu, ils sont sortit armés en me qualifiant de sale fasciste « Je me suis toujours pas remis de cette énormité » ahah !!!

Après l’avalanche d’insulte (1m30 environ), le sourire aux lèvres et la bataille gagnée ils sont repartit tous fiers, ahah. Pour une attaque organisée à 15 contre 3, la finalité n’est pas glorieuse… Puis on tient quand même à préciser qu’une « attaque » de concert ça ne se fait pas lorsqu’il n’y a plus personne sur les lieux.

Le lendemain dans les journaux, nous avons eu la bonne surprise d’avoir eu affaire au MRAP ; tiens, bizarre pour des petits adolescents boutonneux arborant l’étoile rouge. Mais tous les mensonges sont bons pour eux, pour qu’on imagine une menace !



9 / Votre opinion sur la scène neusk en France et à l’étranger

On peut dire que pour la France, la scène se développe positivement actuellement. Effectivement, nous venons de voir se produire le premier festival « Rac en France » avec exclusivement des groupes français ; le maximum de groupes répondant à l’appel, étaient présents. Cette édition 2009 fut un franc succès ! La deuxième édition sera pour 2010, avec on espère encore plus de groupes et plus de monde !

Nous avons aussi créé il y a quelques mois, le « Front des Patriotes », une association organisatrice.

Mis à part cela, on assiste à une restructuration de la scène, avec le retour des fanzines qu’ils soient sur support papier ou sous forme de webzines sur Internet ; la création de radios qui est un média nouveau pour notre scène et jamais exploité auparavant ; la réalisation de vidéos… Tout cela est complété par l’arrivée de nouveaux groupes de musique et de nouveaux labels, donc de nouvelles productions largement diffusées !

Tout cela contribue activement à l’avancement et à la diffusion de la scène ! Le seul défaut que je peux faire apparaître, est que la scène reste encore trop locale et a un peu de mal à s’exporter partout dans le pays ! Les distances imposent des limites à certains ; mais on espère qu’elles disparaîtront pour laisser place à une unité afin d’atteindre notre but commun !

Concernant l’étranger, le développement est aussi remarquable ! On observe l’émergence d’excellents nouveaux groupes issus de pays qui étaient dépourvus de scène active, et c’est ça qui constitue ce développement. De plus, certains groupes s’investissent dans des styles nouveaux pour notre scène (le hardcore old school par exemple).

Partout en Europe, les concerts se multiplient, regroupant énormément de monde (comme le festival d’été Italien). Grâce à Internet, les informations circulent plus facilement et touchent un maximum de personnes ; à ce jour, on a jamais vu autant de sites, de blogs, de webzines diffusant nos idées et distribuant nos productions, et cela à l’échelle internationale.

Les zines sont aussi très intéressants dans les autres pays ; Skinhead Magazine par exemple, offre l’opportunité de s’exprimer à tous les groupes Oi ! / RAC internationaux et permettent une large diffusion.

Pour conclure, la scène nationale et internationale évolue dans le bon sens chaque jour et on espère que cela tiendra dans le temps, malgré les pressions et les interdictions.








10 / Quelques mots sur notre système répressif

Actuellement, le système ne nous attaque pas et nous laisse une marge de manœuvre. Ils sont sur notre dos seulement des qu’une affaire se médiatise (Concert de Tours) ; donc nous faisons appel à tous les nationalistes de France que c’est le moment de se réveiller et de faire avancer la scène au maximum.



11 / Le mot de la fin

Merci de ton intérêt pour notre groupe et merci de nous permettre de nous exprimer. On espère que ton zine continuera aussi longtemps que possible ! La scène a besoin de volontaires comme toi pour participer à son avancement ! KEEP THE FAITH & SMASH THE REDS !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.