dimanche 29 novembre 2009

Discrimination raciale : Geneviève de Fontenay voudrait une Miss France « d’origine maghrébine »


« J’aimerais bien qu’un jour on ait quand même une Miss France d’origine maghrébine » a déclaré, dans une émission de France 5 qui sera diffusée demain*, Geneviève de Fontenay. Ces propos arrivent une semaine avant l’élection de Miss France, samedi prochain à Nice.

L’exotisme des dernières lauréates de ce concours ne semble donc pas satisfaire Geneviève de Fontenay et sa soif de « diversité ». On se souvient pourtant que l’élection de la métisse Chloé Mortaud en 2009 avait suscité de vives polémiques et soulevé des doutes quand à la régularité de l’élection, les choix du public étant écartés au profit de ceux, bien plus dans l’air du temps, du « jury » composé de « people ».

Quoi qu’il en soit, Geneviève de Fontenay affirme donc qu’elle souhaiterait que la prochaine miss France ne soit pas choisie en fonction de son charme et de ses qualités mais en fonction de son origine ethnique. Ce qui est très exactement la définition de la discrimination raciale.

Dans La Dépêche du Midi de ce matin, Geneviève de Fontenay confirme qu’elle mène un combat politique et non esthétique : « J’espère qu’avant de mourir, je verrai une Miss France maghrébine. Songez à l’impact qu’aurait ce vote […] Il est clair qu’une jeune fille d’origine maghrébine peut remporter le titre. Je serai ravie que le comité Miss France crée cet événement. Nous prouverions que nous ne sommes finalement pas si ringards… […] Je suis indignée par les idées que véhicule actuellement une certaine catégorie d’hommes politiques. L’identité nationale, les reconduites à la frontière, la chasse aux sans-papiers. Besson demande à ces malheureux de produire des documents attestant qu’ils ont travaillé en France et disposent d’un emploi s’ils ne veulent pas être expulsés. Quelle hypocrisie ! Je crois que je vais finir par défiler dans la rue avec une pancarte. »

Les Suisses en faveur de l'interdiction des minarets selon les sondages sortie des urnes


Les Suisses se sont prononcés dimanche par référendum en faveur de l'interdiction de la construction de minarets, selon des sondages sortie des urnes cités par la télévision suisse romande (TSR).


L'interdiction des minarets serait acceptée par 59% des voix, d'après les projections de la radio et de la télévision suisse romande (SSR) annoncées plus d'une heure après la fermeture du scrutin à midi (11H00 GMT).

Une majorité des 26 cantons helvétiques serait également favorable à l'initiative de la droite populiste, permettant la modification de l'article de la constitution sur la liberté religieuse pour interdire la construction de minarets.

Les commentateurs de la TSR ont qualifié ce résultat de "grande surprise" car il contredit les sondages qui prédisaient durant la campagne un rejet à 53% de la proposition de la droite populiste.

La droite populiste helvétique a donc convaincu les Suisses en accusant les minarets d'être le "symbole apparent d'une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux".

Après les affiches appelant à bouter les "moutons noirs" étrangers hors de Suisse, la propagande de la droite populiste avait encore fait scandale : ses affiches représentaient une femme complètement voilée devant le drapeau suisse couvert de minarets, dont la silhouette stylisée évoque des missiles.

Cette image "attise la haine", avait dénoncé la Commission fédérale contre le racisme (CFR), un organisme public consultatif, tandis que le Comité des droits de l'homme de l'ONU s'était inquiété de cette campagne d'"affiches sinistres".

Les Eglises catholique et protestantes, tout comme les représentants de la communauté juive et musulmane, avaient unanimement condamné le projet. "La peur est mauvaise conseillère", avaient mis en garde les évêques catholiques.

mardi 24 novembre 2009

VACCIN ATTENTION DANGER


Un nombre inhabituel de réaction allergiques "graves" au vaccin contre le virus H1N1 de la grippe pandémique a été enregistré récemment au Canada où un lot du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a été rappelé, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé.

"Un nombre inhabituel d'allergies graves au vaccin a été enregistré au Canada", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'OMS, Thomas Abraham.

"Les autorités canadiennes ont rappelé un lot de vaccin de GSK" et "mènent les recherches" nécessaires pour établir les causes de ces allergies, a-t-il ajouté sans donner de précision sur le nombre exact de cas graves détectés.

Il a assuré que l'OMS ne recommandait pas dans l'état actuel une attention particulière aux vaccins et ne changeait pas ses recommandations les concernant.

"Nous devons d'abord comprendre ce qui s'est passé au Canada", a insisté le porte-parole.

dimanche 22 novembre 2009

ANTI- ANTIFA




--------------------------------------------------------------------------------

Affrontement entre jeunes d'extrême droite et militants antifascistes à Moscou

MOSCOU — L'affrontement entre jeunes ultranationalistes russes et groupes antiracistes musclés se joue désormais dans les rues de Moscou, après le meurtre, lundi, d'un militant antifasciste connu.

Ivan Khutorskoi, 26 ans, ancien chanteur punk, s'occupait de la sécurité des meetings du mouvement Antifa, pour antifasciste. Il était aussi connu pour organiser des rencontres de boxe clandestine à mains nues, et des attaques violentes contre des ultranationalistes.

Il a été abattu lundi soir de deux balles dans la tête devant sa porte, dans un immeuble de la banlieue de Moscou. Le lendemain, environ 80 hommes masqués s'attaquaient à coups de pierres et de barres de fer au siège du mouvement de jeunesse pro-Kremlin Jeune Russie, selon son dirigeant Maxime Mishchenko.

Les détracteurs du Kremlin considèrent que Jeune Russie et d'autres mouvements de jeunesse similaires ont été créés par le pouvoir pour fournir si besoin des bras en cas de bagarre avec l'opposition. Les groupes antiracistes affirment que ces mouvements sont proches des ultranationalistes, dans cette Russie qui compte des dizaines de milliers de skinheads néo-nazis.

"Si personne à part nous n'essaie d'arrêter les nazis et ceux qui les couvrent, nous utiliserons tous les moyens nécessaires", écrit mercredi le bloggeur Anarcho Punk. D'autres ont "dédié" l'assaut contre Jeune Russie à Khutorskoi, figure tutélaire des antifascistes, et qui selon eux avait survécu à trois tentatives d'assassinat.

Selon ces mêmes bloggeurs, Mishchenko, député membre de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine, est très proches de Russky Obraz, groupe ultranationaliste extrémiste qu'ils pensent être derrière l'assassinat de Khutorskoi. Des allégations qualifiées de "mensonge absolu" par Mishchenko.

Khutorskoi faisait parfois le service d'ordre pour les conférences de presse de Stanislav Markelov, avocat spécialiste des droits de l'homme bête noire des ultranationalistes. Mais il n'était pas là lors de celle de janvier dernier, lorsque Markelov et un journaliste furent abattus.

Selon Galina Kojevnikova, directrice de Sova, organisation indépendante de surveillance des crimes racistes et extrémistes, les groupes Antifa sont en rapide développement ces dernières années, attirant des jeunes gauchistes et ceux qu'inquiète la xénophobie croissante et la multiplication des crimes racistes en Russie. Mais les groupes antifascistes sont loin d'avoir autant de militants que "l'armée des ultranationalistes", dont le mouvement est plus ancien, note-t-elle.

vendredi 20 novembre 2009

IDENTITE NATIONAL


Identité nationale… algérienne.
Par Pierre Vial
Il paraît qu’il faut débattre de l’identité nationale. Alors, allons-y. Débattons.


Les Algériens installés en France (« ils sons chez eux chez nous », n’est-ce pas ?) ont manifesté leur fureur, après la défaite de l’équipe algérienne de football, contre l’Egypte, en cassant, brûlant, pillant tout sur leur passage. A Marseille et ailleurs.



Ils ont manifesté leur joie, après la victoire de leur équipe sur l’Egypte, en cassant, brûlant, pillant tout sur leur passage. A Lyon comme ailleurs. C’est ce que le journal lyonnais Le Progrès (19 novembre), illustration exemplaire de l’ethnomasochisme ambiant, appelle « soirs de fête », en mentionnant au passage, vite fait, « quelques dégradations » (il n’y a eu, dans la région lyonnaise, que quelques dizaines de voitures brûlées) : autant dire rien.



Ces événements méritent d’être reconnus et célébrés pour ce qu’ils sont : des manifestations, évidentes, affirmées, d’une identité nationale : l’identité nationale algérienne. Pour les Gaulois jobards qui en douteraient encore ou qui veulent refuser l’évidence (la politique de l’autruche est tellement rassurante) les images télévisées sont éloquentes et n’ont même pas besoin de commentaires : les Algériens présents sur le sol français sont inconditionnellement fidèles à leur patrie, leur seule et vraie patrie : l’Algérie. C’est dans l’ordre des choses. C’est naturel. C’est légitime. Cela s’appelle l’identité communautaire ethnique.



Il revient aux Gaulois encore conscients de l’être (sans doute, désormais, une minorité de la population française d’origine européenne) d’en tirer les conséquences qui s’imposent : les étrangers d’origine non européenne et les Français d’origine non européenne, tous provisoirement présents sur le sol français pour vivre aux crochets des naïfs Gaulois, devront un jour regagner leur terre d’origine, leur patrie identitaire. C’est leur intérêt bien compris. Cela correspond à leurs sentiments profonds. C’est aussi notre volonté que rien ni personne ne pourra empêcher de se concrétiser, le jour venu. Que ceux qui ont des oreilles entendent. Une Terre, un Peuple.

Italie: le sang et le cerveau de Mussolini brièvement mis en vente sur eBay


Une annonce pour la vente du sang et du cerveau de Benito Mussolini, proposant 15.000 euros comme prix de départ, est apparu sur le site italien de vente aux enchères en ligne eBay vendredi matin, mais a été retirée immédiatement par la société, a annoncé eBay sur le site.

"Le prix de départ donné par le vendeur (resté anonyme, ndlr) était de 15.000 euros, mais aucune offre n'a été faite pendant le peu de temps où l'annonce a été visible", a déclaré eBay, expliquant son retrait par le fait que la vente de matériel organique n'est pas autorisée sur le site.

"C'est honteux d'essayer de mettre le cerveau et le sang de mon grand-père en vente", a déclaré à la chaîne de télévision Sky TG24 Alessandra Mussolini, petite-fille du dictateur, en précisant que des restes de son grand-père étaient conservés à l'hôpital Policlinico de Milan, affirmation que l'hôpital a démentie selon SkyTG24.

jeudi 19 novembre 2009

PROGRESSION DE LA RAGE


Au lendemain de la nuit de fête après la première qualification de l'Algérie au Mondial de football depuis 1986, ternie par des incidents dans plusieurs grandes villes de France, l'heure était jeudi au bilan, entre blessés légers, verre brisé et véhicules incendiés.


Quinze personnes, dont cinq mineurs, ont été placées en garde à vue à Marseille à l'issue des incidents qui ont terni mercredi la liesse saluant la qualification de l'Algérie pour le Mondial-2010 de football, a-t-on appris jeudi de sources policière et judiciaire.

Trois d'entre elles ont été déférées en comparution immédiate dans l'après-midi et un mineur a été convoqué par un juge des enfants, tandis que les investigations se poursuivent pour les autres, a précisé le parquet.

Soixante-six véhicules ont été incendiés en Seine-Saint-Denis dans la nuit de mercredi à jeudi après les matches de qualification pour le mondial de foot 2010, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Ces véhicules ont été incendiés soit directement soit par contagion, a indiqué cette source, qui a précisé que le district de Villepinte était le plus touché.

Près de 150 véhicules ont été brûlés, dont 64 dans le Nord, 44 dans l'agglomération lyonnaise, une quinzaine à Marseille, une vingtaine dans la Loire, trois à Montbéliard (Doubs) et quelques-unes à Valence. Les pompiers sont également intervenus pour des incendies de scooters et de poubelles.

A Vaulx-en-Velin (Rhône), où plusieurs centaines de supporteurs s'étaient rassemblés, un supermarché Casino a été pillé, notamment les rayons téléphonie et hi-fi, pour des dégâts évalués à "environ 2.000 euros" par la direction. Un magasin "MontBlanc" a également été pillé à Paris.

Plusieurs vitrines ont été brisées par des projectiles à Lyon, Marseille, Grenoble, Roubaix (Nord) et à Paris, sur les Champs-Elysées, ainsi que les vitres d'un bus sans voyageur à Argenteuil (Val d'Oise), dont le chauffeur a reçu un bout de verre dans l'oeil.

Des projectiles, essentiellement des bouteilles, ont été lancés sur les forces de l'ordre, blessant légèrement un policier à Valence, trois à Lyon et deux dans le Nord, à Douai et Maubeuge, où les pompiers ont également essuyé des caillassages.

Les policiers ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes, notamment sur les Champs-Elysées et à Grenoble, puis en chargeant par endroits.

Par ailleurs, des heurts ont opposé à distance des jeunes gens et les forces de l'ordre à Paris, sur le Vieux Port de Marseille, et dans le Nord. "On a joué au chat et à la souris, mais sans affrontements directs", a indiqué la police de Roubaix à l'AFP.

Selon un bilan provisoire, plus de 150 personnes ont été interpellées dans la nuit, notamment pour jets de projectile, violence et outrage à agent, dont 63 à Paris, 30 dans le Nord, 24 à Grenoble, 15 à Marseille, 15 à Lyon, 5 dans la Loire et 2 à Strasbourg.


Dès le coup de sifflet final, qui a marqué mercredi soir la victoire (1-0) de l'Algérie face à l'Egypte à Khartoum, plus de dix mille personnes ont manifesté leur joie dans les grandes villes de France. Par petits groupes, les supporteurs des "Fennecs" ont klaxonné ou dansé, drapeau algérien au vent.

A Paris, la foule a scandé "1,2,3, viva l'Algérie !" et fait des signes d'amitié aux passants. De nombreux supporteurs sont montés dans les arbres, sur les capots des voitures ou sur des pylônes électriques, tirant pétards et feux d'artifice dans une ambiance de liesse.

Fermés à la circulation dans un premier temps, les Champs-Elysées ont été transformés l'espace de quelques heures en piste de rodéo, avant que la circulation ne soit progressivement rétablie dans la nuit.

De jeunes gens en moto, souvent sans casque, se sont livrés à des concours de roues arrières pendant que des voitures faisant crisser leurs pneus, parmi les supporteurs à pieds ou les touristes éberlués.

L'Eire fustige "Henry le tricheur" et veut rejouer


"Volée" par un "tricheur", l'Irlande veut rejouer son match retour en France, indignée d'avoir été éliminée du Mondial-2010 par la faute d'un but venu d'une "main volontaire" de l'attaquant Thierry Henry.

Au moment exact où le sélectionneur italien Giovanni Trapattoni expliquait que rejouer cette rencontre lui semblait "impossible", sa fédération (FAI) a publié un communiqué pour demander au contraire à la Fédération internationale (Fifa) de se prononcer en faveur d'un nouveau match.

"Cette décision grossièrement incorrecte de l'arbitre (suédois Martin Hansson) a mis à mal l'intégrité du sport et nous demandons désormais à la Fifa, en tant qu'instance mondiale de notre sport, de faire en sorte que ce match soit rejoué", a fait valoir la FAI, insistant sur le caractère "volontaire", selon elle, de la main de Henry.

Le règlement de la Fifa comme la jurisprudence donnent peu d'espoir aux Irlandais.

Cette réaction de la fédération fait suite à des demandes du ministre irlandais de la Justice, Dermot Ahern, et du sélectionneur adjoint Liam Brady. Selon Ahern, si le match n'est pas rejoué, "cela renforcera l'idée que si vous trichez, vous gagnez." Il s'est toutefois montré peu optimiste sur l'issue de cette requête des "petits poucets" irlandais.

L'élimination de la France a été accueillie avec indignation en Irlande. "Nous les Irlandais haïssons Thierry Henry le tricheur": ce groupe sur le site de socialisation Facebook a immédiatement réuni des milliers d'internautes, l'un d'eux annonçant qu'il allait vendre sa voiture de marque française acquise la semaine passée. Un appel à boycotter les produits français est lancé.

Tony Cascarino, ancien buteur de l'Irlande et de l'Olympique de Marseille, n'a pas mâché ses mots: l'attaquant de Barcelone est "un tricheur hypocrite qui a terni sa réputation pour de bon", "un faussaire".

Déjà outrés par la décision de la Fifa d'introduire des têtes de série pour les barrages, de nombreux Irlandais sont convaincus que les instances internationales souhaitaient, pour des raisons commerciales, que les grosses nations, dont la France, se qualifient pour la phase finale du Mondial.

Le capitaine Robbie Keane l'a explicitement dit sur la BBC: "Ils sont sans doute en train d'applaudir, (le président français de l'UEFA Michel) Platini assis, au téléphone avec (celui de la Fifa) Sepp Blatter, ou s'échangeant des SMS, ravis du résultat."

La presse s'est faite l'écho de cette indignation: "Nous avons été volés", "Braquage à main armée", "Cambriolage à la lumière du jour".

Quant à Henry, il sera à jamais "Le Cheat" pour 4,5 millions d'Irlandais, selon l'Irish Mirror.

Le Sun dresse un parallèle peu flatteur avec la main de Diego Maradona lors d'un match contre l'Angleterre au Mondial-1986, que l'Argentin avait qualifié de "Hand of God" (main de Dieu). Sauf que cette fois, il s'agit de la "Hand of frog", explique le tabloïd, usant du surnom peu amène réservé aux Français au Royaume-Uni comme en Irlande.

LE LOCAL


dimanche 15 novembre 2009

CARTON ROSE!


Un match de gala contre l'homophobie et les discriminations a opposé samedi au stade Charléty (Paris XIIIe) le Paris Foot Gay (PFG) à une équipe composée de personnalités, devant une centaine de spectateurs.

Cette rencontre avait été organisée à la suite de la polémique suscitée par le refus du Créteil Bébel de jouer un match le 4 octobre dernier contre le PFG en invoquant des raisons de "principes" liés aux convictions religieuses de ses membres, qui se présentaient comme des "musulmans pratiquants". Le PFG avait alors dénoncé une décision "homophobe".

Le Créteil Bébel, qui devait initialement participer à ce match de gala, avait finalement décliné l'invitation, préférant "rester dans l'anonymat".

La créatrice de mode Agnès b., connue pour son combat contre les discriminations et l'homophobie, a donné le coup d'envoi de la rencontre.

L'équipe de personnalités, baptisée "b. yourself", et entraînée par le vice-président de SOS Racisme, Hermann Ebongué, arborait un maillot floqué du slogan "Carton rouge aux discriminations" et comptait dans ses rangs le créateur du magazine So Foot Franck Annese, le président de France Terre d'asile Pierre Henry, l'ancien champion du monde de kickboxing Mohamed Dridi, ou encore l'adjoint chargé des sports à la mairie de Paris Jean Vuillermoz.

La rencontre était arbitrée par l'ancien arbitre international Bruno Derrien. "Des propos homophobes, on en entend tous les jours", a témoigné à l'AFP l'un de ses jeunes assistants, Alexandre Simon, qui arbitre régulièrement des matches amateurs dans les Yvelines.

Les dirigeants du PFG se sont montrés satisfaits par l'organisation de cette rencontre, à laquelle se sont associées de nombreuses associations. "Nous ne sommes pas un club communautariste, on veut prouver qu'il n'y a pas de différences", a affirmé Pascal Brethes, le président du club, au sein duquel se côtoient joueurs hétérosexuels et homosexuels.

"Nous ne laisserons jamais un millimètre de haine s'installer à Paris, qui est une ville de respect et de tolérance", a déclaré Christophe Girard, adjoint au maire de Paris et membre de SOS Homophobie.

Hasard du calendrier, le match intervient après les propos jugés homophobes du président du club de Montpellier. Louis Nicollin avait traité de "petite tarlouze" le capitaine d'Auxerre, Benoît Pedretti, le 31 octobre à l'issue d'un match de la 12e journée de Ligue 1. "Une énième saillie homophobe", avait alors dénoncé le Collectif contre l'homophobie (CCH). M. Nicollin devra s'expliquer à ce sujet lundi devant le Conseil national de l'éthique (CNE).

PLUS BELLE LA VIE


Quelques incidents ont émaillé la soirée de samedi à Marseille et Lyon, où plusieurs personnes ont été interpellées pour caillassage et dégradations, alors que la déception régnait parmi les supporteurs de l'Algérie après la défaite de leur équipe contre l'Egypte.
Les Pharaons ont battu les Fennecs 2 à 0 dans les derniers instants du match samedi au Caire, alors qu'un échec avec un seul but d'écart aurait suffi à qualifier l'Algérie pour le Mondial-2010. Les deux équipes devront disputer un match d'appui mercredi au Soudan.

A Marseille, six bateaux de plaisance, atteints par un fumigène selon une source policière, ont brûlé dans le Vieux-Port de Marseille, et deux d'entre eux ont coulé, a-t-on appris auprès des marins-pompiers.

Les policiers ont dispersé à coup de gaz lacrymogènes un petit groupe de jeunes gens qui lançaient des fumigènes sur la Canebière, où des feux de poubelles ont été allumés et du mobilier urbain dégradé, a constaté une journaliste de l'AFP.

Huit personnes ont été interpellées, plusieurs commerces ont été atteints par des projectiles et la vitrine d'un McDonald's a été brisée, selon une source policière.

Le centre-ville avait été placé sous haute surveillance, avec près de 600 membres des forces de l'ordre mobilisés, dont trois compagnies républicaines de sécurité. Les alentours du port ont été coupés à la circulation samedi soir et les nombreux kebabs tenus par des Egyptiens ont bénéficié d'une protection spéciale.

Dès la mi-journée, des cortèges de supporteurs en liesse avaient commencé d'affluer dans le centre, dans l'espoir de célébrer le premier billet de l'Algérie pour un Mondial depuis 1986. La plupart d'entre eux, dépités, sont rentrés chez eux après le match, rangeant leurs drapeaux aux couleurs verte, blanche et rouge.

Une soixantaine de membres d'associations franco-algériennes, arborant des gilets fluo, étaient présents pour éviter des débordements comme ceux survenus le 11 octobre après la victoire de l'Algérie sur le Rwanda.

"On essaie de calmer les gens, ils sont tous dégoûtés, mais la très grande majorité est repartie voir le match Eire-France", en barrage aller du Mondial-2010 à Dublin, a expliqué Omar Djellil, vice-président de l'association "Présence citoyenne".

A Lyon, où un dispositif policier préventif avait également été déployé, la police a tiré avec des flashballs afin de disperser une centaine de supporteurs qui s'étaient attroupés dans le centre-ville après la fin du match, a annoncé la préfecture du Rhône.

Ce groupe avait bloqué la circulation, jeté des pétards, y compris sur les forces de l'ordre. Certains sont ensuite allés fracturer deux vitrines. Quatre personnes ont été interpellées, mais le préfecture ne signale pas de blessés. Les pompiers ont recensé quatre feux de voiture et quatre feux de poubelle.

A Paris, les supporteurs sont rentrés dans le calme. Comme Ilyas, la trentaine, venu assister à la rencontre dans un café de Barbès: "On est évidemment très déçus. On espérait être qualifiés ce soir. Et bien il faudra jouer un match de barrage au Soudan".

samedi 14 novembre 2009

FEDOR POUR DIEU ET LA PATRIE 2

video

FEDOR POUR DIEU ET LA PATRIE

video

Brigitte Bardot veut une journée végétarienne !


Brigitte Bardot veut une journée végétarienne !


Fervente protectrice de nos amis les animaux, Brigitte Bardot a envoyé une lettre au président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, afin d'obtenir la mise en place d'une journée végétarienne au sein de tous les pays de l'Union Européenne.

Soutenue par une centaine d'associations de défense de la cause animale et de la promotion du végétarisme, BB souhaite que sa demande soit étudiée lors du Sommet international sur la lutte contre le réchauffement climatique qui s'ouvrira le 7 décembre prochain à Copenhague, assurant que l'élevage a "une incidence directe sur le réchauffement climatique".

"L'élevage émet des gaz à effet de serre qui sont plus élevés que ceux produits par les transports", estime Brigitte Bardot dans sa lettre. Et d'ajouter que "depuis 1970, 90 % de la déforestation en Amazonie est liée aux besoins de l'industrie de la viande".

L'ancienne sex-symbol des années 1960 évoque également les conditions parfois insoutenables d'élevage et d'abattage des animaux. "Le végétarisme est une démarche citoyenne et responsable, refuser la consommation de viande est aussi le meilleur moyen de protester contre l’inhumanité et la barbarie partout présentes dans les élevages, durant les transports ou lors de l’abattage des milliards d’animaux sacrifiés et consommés chaque année", déplore BB.

A moins d'un mois de l'ouverture du Sommet de Copenhague dont l'issue s'annonce déjà très décevante, José Manuel Barroso entendra-t-il l'appel de Brigitte Bardot et des 105 associations aux côtés desquelles elle se bat ?

jeudi 12 novembre 2009

PUB

LA CORDE!


Kaled Zacharia, condamné en février 2009 par la cour d'assises du Jura à la réclusion à perpétuité pour avoir en 2004 violé et torturé une jeune femme, devenue handicapée, sera jugé une troisième fois après l'annulation de sa condamnation pour vice de forme par la Cour de cassation.

La jeune fille, alors âgée de 23 ans, était devenue paraplégique après avoir eu les reins brisés par les coups de son agresseur, qui l'avait laissée pour morte au bout d'une nuit de violences en octobre 2004 dans un bosquet d'une rue proche du centre-ville de Besançon.

En mars 2008, la cour d'assises du Doubs avait déjà condamné Kaled Zacharia, de son vrai nom Abdallah Djana, à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans. Cette peine avait été confirmée un an plus tard par la cour d'assises d'appel du Jura.

Le condamné avait alors formé un pourvoi en cassation. Dans un arrêt rendu le 28 octobre, la chambre criminelle a annulé sa condamnation pour vice de forme, a annoncé jeudi la Cour de cassation. L'affaire devra être rejugée par la cour d'assises de la Côte d'Or.

"Je tiens à préciser qu'en règle générale, la Cour de cassation fait ce qu'elle veut et dans le cas présent, on peut légitimement penser qu'elle a trouvé excessive la peine prononcée car mon client n'a jamais eu la volonté de commettre des actes de torture et de barbarie lorsqu'il violait la victime", a déclaré Me Patrick Uzan, l'un des avocats de Kaled Zacharia.

Lors de l'audience, l'accusé, âgé de 19 ans au moment des faits, avait reconnu les viols mais contesté avoir eu conscience de la paralysie des membres inférieurs et de la souffrance de sa victime.

"Je suis conscient et sincèrement navré pour la victime de lui infliger une nouvelle épreuve avec ce troisième procès, mais, avocats de la défense, nous avons avant tout l'exigence de faire respecter le droit et la loi", a répondu vendredi Me Uzan, interrogé par l'AFP sur le sujet.

En première instance, un expert neuro-chirurgien avait indiqué qu'"il l'avait manipulée dans tous les sens au point qu'elle voyait ses jambes passer derrière elle. C'est une véritable horreur. Il ne pouvait pas ignorer son état. D'ailleurs, il l'a bâillonnée pour étouffer ses cris".

L'avocat de la victime a indiqué qu'il ne souhaitait pas faire de commentaires sur la décision de la Cour de cassation.

IMMIGRATION MADE IN ENGLAND


Le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé jeudi un prochain durcissement des mesures sur l'immigration, afin d'empêcher que des médecins et autres professionnels qualifiés non citoyens européens occupent des emplois au Royaume Uni.


M. Brown, qui doit prononcer jeudi un discours important sur l'immigration, s'est engagé à durcir le système actuellement en vigueur, basé sur des points et permettant de déterminer quels migrants sont autorisés à travailler dans le pays, promettant de faire baisser l'immigration.

"Une des raisons pour laquelle l'immigration va reculer est le durcissement du nouveau système de points, qui va continuer à se durcir au cours des prochains mois", a déclaré M. Brown dans une interview au quotidien Daily Mail.

M. Brown a reconnu que l'immigration avait été une "force économique, sociale et culturelle pour la Grande-Bretagne" mais a précisé comprendre les inquiétudes concernant l'impact d'une augmentation de la population sur l'emploi, les salaires et le coût du logement.

"Je connais des gens inquiets du fait que l'immigration fragilise leurs salaires et les perspectives d'emplois de leurs enfants, et ils s'inquiètent aussi de savoir s'ils vont trouver un logement décent pour leur famille", a-t-il expliqué.

"Ils veulent être sûrs que le système est à la fois sévère et juste. Ils veulent être sûrs que les nouveaux arrivants dans le pays accepteront leurs obligations (...): obéir à toutes les lois, parler anglais est important, payer leurs impôts".

La Grande-Bretagne subissait une pénurie de médecins et d'infirmières à l'arrivée au pouvoir en 1997 du Parti travailliste de M. Brown et des milliers d'entre eux ont été recrutés à l'étranger au cours des dernières années.

Le système à points, destiné notamment à sélectionner des travailleurs qualifiés, est entré en vigueur à l'été 2007.

"Nous avons fait des efforts considérables pour former une nouvelle génération de personnel médical dans notre pays", a-t-il affirmé. "Nous examinons désormais comment nous pouvons combler le manque de compétences dans le pays afin de retirer certains emplois de la liste de ceux pour lesquels nous devons recruter à l'étranger", a-t-il ajouté.

lundi 9 novembre 2009

SANS ARME NI HAINE NI VIOLENCE


Tony Musulin, le convoyeur de fonds qui s'est volatilisé jeudi à Lyon avec 11,6 millions d'euros, restait introuvable dimanche en dépit de la diffusion par la police de son portrait, également imprimé sur des T-shirts vendus sur internet où l'homme a de nombreux admirateurs.

"Nous poursuivons les investigations autour de cet individu", a déclaré dimanche une source judiciaire à l'AFP, sans donner de précisions sur le dispositif de recherche.

L'origine serbe ou croate de ce convoyeur français est également une piste "travaillée", a-t-elle ajouté, refusant de commenter des informations de presse qui ont fait état de la location par Tony Musulin, avant le vol, d'une camionnette à bord de laquelle il aurait pu s'enfuir.

Aucun avis de recherche international n'a pour l'heure été diffusé par Interpol, l'organisation policière internationale, dont le siège est à Lyon.

Depuis sa spectaculaire disparition, le convoyeur de fonds est par devenu en quelques jours une star du Net, de nombreux internautes saluant "l'audace" de son échappée sans précédent.

Sur le site Facebook, plusieurs groupes surfent sur la vague comme celui baptisé "Tony Musulin, il a fui, il a tout compris", qui revendiquait dimanche près de 1.300 membres.

D'autres groupes font dans l'humour décalé, comme "Tony Musulin, veux-tu être notre ami?" ou "Tony Musulin, t'as une place dans ton fourgon?".

On y trouve aussi un photomontage, avec la tête du convoyeur de fonds à la place de celle de Leonardo di Caprio sur l'affiche du film "Attrape-moi si tu peux".

Plus pragmatique, le site www.abrutishirt.com profite du "buzz" médiatique pour faire de l'argent: deux T-shirts à l'effigie de Musulin, dont l'un le proclamant "Best driver 2009", se vendent à 18 et 22 euros chacun sur la toile.

"Génial et sans violence, chapeau bas", salue un fan sur un forum de discussion, tandis qu'un autre compare le convoyeur de fonds en fuite à "Arsène Lupin".

Employé chez Loomis, groupe suédois de transports de fonds, depuis une dizaine d'années, Tony Musulin, 39 ans, a disparu jeudi au volant de son fourgon blindé alors que ses deux collègues étaient sortis pour une halte. Près de trois heures plus tard, le fourgon était retrouvé vide non loin de là.

Ce détournement par un convoyeur de fonds est une "première en France", selon le parquet de Lyon.

L'ancienne compagne du convoyeur recherché, tenancière d'un bar à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, l'a décrit comme "quelqu'un de très simple et qui en même temps aime les belles choses", samedi sur TF1.

"C'est quelqu'un de très économe qui, même s'il a de l'argent, ne va pas le flamber pour autant. Sa vie, c'était le boulot, le sport et rester chez lui le soir", a ajouté celle qui a vécu 11 ans avec Tony Musulin, avant leur séparation il y a un an.

ROBERT SPIELER: ERDOGAN A RAISON!

J’ai évoqué dans mon discours les propos que le premier ministre turc, Erdogan, avait tenus à Cologne en 2008, devant 30 000 Turcs installés en Allemagne. Il disait : « Les Turcs ne doivent pas se laisser assimiler ». J’ai répliqué : « Erdogan a raison. Les Turcs doivent rester turcs, doivent s’exprimer en langue turque, afin de retourner demain en Turquie ! ». J’ai aussi affirmé que ce que l’Histoire pouvait faire, l’Histoire pouvait le défaire et que ce qui était construit pouvait être « déconstruit » (aufgebaut/abgebaut), suscitant de chaleureux applaudissements.

Tous les intervenants insistèrent sur la nécessité de rassembler toutes les forces de la Résistance européenne dans le combat pour la survie de notre civilisation.

La Reconquista est en marche !

la suite http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2009/11/09/cologne-allemagne-samedi-dernier-manifestation-contre-la-pos.html

Imaginons le même discours tenu par l'un des nôtres dans Courrier international...‏

Ha'Aretz : Pensez-vous que le conflit israélo-palestinien va finir par rompre les liens entre la diaspora juive et les Israéliens ?
Jacques Attali : Le vrai risque, c'est de voir s'éteindre les communautés juives de par le monde, pas de voir disparaître Israël. Il est une évidence stratégique que personne n'aime aborder ouvertement : s'il veut survivre, Israël a besoin d'une communauté juive nombreuse et enracinée dans le monde entier. Or Israël a une vision stratégique très pauvre de la judéité. Cette problématique n'est pas seulement israélienne, mais propre à notre monde globalisé. La France peut s'appuyer sur ses 3 millions de Français qui vivent à l'étranger, la Chine peut compter sur ses 100 millions de nationaux expatriés. Tant que, pour vous, on ne pourra être juif que selon la Halakha [la loi judaïque], la tendance dominante au mariage mixte et au melting-pot finira par détruire le peuple juif. Israël et le judaïsme traditionnel vont devoir se poser la question de la conversion. Il va falloir adopter une conception active de la conversion. Quiconque a un parent juif, a été élevé dans une famille juive ou veut vivre en tant que juif doit pouvoir être accepté et reconnu comme juif, sinon la communauté juive disparaîtra.

La suite : http://www.courrierinternational.com/article/2009/10/26/jacques-attali-l-antisemitisme-et-la-propagande-israelienne

vendredi 6 novembre 2009

Fusillade au Texas: le mobile reste inconnu!ndlr:pas pour nous!

L'Amérique tentait vendredi de comprendre comment un officier psychiatre musulman a pu ouvrir le feu dans la plus grande base militaire du pays, tuant 13 soldats et en blessant 28 autres, mais l'armée a reconnu que le mobile du tireur, hospitalisé, restait inconnu.



AFP/CNN :: Images diffusées par CNN issue d'une caméra de vidéosurveillance d'un magasin montrant Nidal Malik Hasan le matin, avant la fusillade de Fort Hood au Texas, le 5 novembre 2009.

Le commandant Nidal Malik Hasan, d'origine palestinienne, avait revêtu un vêtement traditionnel blanc, la "dishdasha", et une calotte, quelques heures avant d'enfiler son uniforme et de déclencher jeudi la fusillade, la plus grave jamais enregistrée dans une base militaire des Etats-Unis.

Le général Robert Cone, commandant de la base, a indiqué vendredi sur la chaîne NBC qu'il y avait "des témoignages de première main de soldats" indiquant qu'il aurait crié "Allah akbar" (Dieu est grand en arabe), avant la fusillade.

Au cours d'une conférence de presse, un responsable de la base a indiqué que l'officier psychiatre de 39 ans devait être prochainement déployé en Afghanistan, mais le colonel John Rossi, un autre officier a refusé de s'exprimer sur ses possibles motivations.

"A ce stade nous n'allons pas spéculer sur le mobile", a-t-il dit, précisant que l'armée et les forces de l'ordre locales ainsi que fédérales menaient l'enquête.

"Nous avons un seul suspect, comme nous vous l'avons dit, le tireur", a insisté le colonel.

Le tireur "est dans un état (stable) et il est dans l'un de nos hôpitaux civils" sous respirateur artificiel, après avoir été touché par balles, a déclaré le colonel Steven Braverman, qui commande le centre médical de la base.

Le colonel Rossi a indiqué que le bilan était de 13 morts et 28 blessés encore hospitalisés vendredi matin, tous dans un état stable.

La famille de Hasan s'est déclarée "en état de choc et attristée devant les événements terribles de Fort Hood", dans un communiqué.

"Notre famille aime l'Amérique. Nous sommes fiers de notre pays", assure la famille.

Nader Hasan, un cousin du tireur, avait indiqué auparavant que le commandant Hasan "était mortifié par l'idée d'être déployé" à l'étranger et se plaignait de harcèlement par des soldats du fait de son origine musulmane".

"Il voulait faire tout ce qu'il pouvait, et selon les règles, pour s'assurer qu'il ne serait pas envoyé" à l'étranger, a précisé le cousin. L'officier psychiatre avait engagé un avocat et cherchait à quitter l'armée.

Hasan est né aux Etats-Unis dans une famille d'origine palestinienne, selon Nader Hasan.

Une bande vidéo de surveillance diffusée par CNN montre le tireur, portant une dishdasha, dans un magasin de la base quelques heures avant qu'il n'ouvre le feu.

La vidéo montre Hasan en train de converser avec le propriétaire, également d'origine arabe. "Il avait l'air normal. Il est venu et a pris du café et un plat de pommes de terre", a dit le propriétaire du magasin, précisant que l'officier avait fait ses achats à 06H20 (12H20 GMT), sept heures avant la fusillade.

La sénatrice du Texas Kay Bailey Hutchinson, interrogée par CNN, a insisté sur le fait qu'en tant que psychiatre, le commandant Hasan aurait dû savoir "plus que quiconque, qu'il était en train de perdre pied", insistant sur l'importance pour les soldats de demander de l'aide en cas de troubles psychologiques.

Le président Barack Obama a évoqué jeudi un "horrible déchaînement de violence". "Voir tomber ces braves Américains sur le champ de bataille à l'étranger est déjà assez difficile. Les voir pris pour cibles sur une base militaire et sur le sol américain est effroyable", a-t-il déclaré.

Selon le colonel Rossi, quelque 400 personnes se sont retrouvées sur le lieu de la fusillade, en comptant les soldats déjà présents, des civils et ensuite les secours et forces de l'ordre. C'est cette confusion qui a amené à indiquer au départ que le tireur était décédé, a-t-il expliqué

mercredi 4 novembre 2009

MICKEY RACISTE?


Le groupe de loisirs Euro disney, près de Paris, a reçu mercredi la visite d'un huissier après une plainte de SOS Racisme l'accusant d'utiliser des fichiers à caractère ethno-racial pour le recrutement de ses salariés, a-t-on appris auprès de l'association.


La direction d'Euro Disney a confirmé à l'AFP avoir reçu la visite d'un huissier, en précisant qu'elle commenterait plus tard le fond de l'affaire.

La justice avait ordonné le 28 octobre une saisie d'huissier, pour permettre à SOS Racisme de prouver ses accusations, tout en "émettant les plus expresses réserves sur la pertinence du raisonnement factuel et juridique" de l'association, selon le texte de son ordonnance.

Selon un rapport de SOS Racisme sur des pratiques discriminatoires d'entreprises, l'association a découvert, à la suite de témoignages de salariés d'Adecco-Restauration, prestataire d'Euro Disney, que "dans le bilan social 2007, les salariés sont classés suivant des catégories suivantes: "Afrique hors Maghreb", "Afrique Maghreb", "Autres antilles", "Europe (Ouest) dont français".

Selon SOS Racisme, "pour Disney, l'essentiel de la clientèle est européenne, en conséquence les salariés +cast members+ doivent être majoritairement européens".


L'association de lutte contre le racisme s'alarme aussi du fait que lors de la création d'un CV sur le site de l'entreprise, il est demandé de remplir une case "pays" qui, outre la France, peut être la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Polynésie française, la Guyane et la Nouvelle Calédonie, des départements et territoires français d'outre-mer.

Dans un rapport rendu public mercredi, l'association appelle à renforcer la lutte contre le délit de fichage à caractère ethno-racial et dénonce le manque de collaboration des autorités, ainsi que la notion de statistiques ethniques.

Le rapport rappelle que le fichage ethno-racial est depuis 1978 illégal en France et passible de 5 ans de prison et d'amendes allant de 300.000 euros à 1,5 million d'euros.

LE LOCAL Conférence du jeudi 5 novembre

NON CONFORME

mardi 3 novembre 2009

MERKEL COLLABO!


"Une bombe nucléaire dans les mains d'un président iranien qui nie l'existence de l'Holocauste, menace Israël et nie le droit à l'existence d'Israël n'est pas acceptable", a martelé la chancelière.

SYNDICATS!PATRONS! COMPLICES DE L'INVASION!

lundi 2 novembre 2009

POLIGAMIE ET RAP FONT BON MENAGE

Michael Jackson n'est pas le seul à faire parler de lui dans le monde de la musique.

La chanteuse Diam's en fait tout autant, pour le pire et le meilleur.
Le meilleur, c'est lorsqu'elle se produit sur scène en compagnie d'Olivia Ruiz et de Cali, pour un concert exceptionnel pour les bénévoles et les compagnons d'Emmaüs. Un beau cadeau d'anniversaire pour la fondation créée par l'Abbé Pierre et qui fêtait ainsi ses 60 ans d'existence.
Le meilleur, c'est également son nouvel album, SOS, dans les bacs le 16 novembre après deux ans de silence. Une sorte de confidence où la rappeuse répond aux nombreuses interrogations que ses fans se posaient suite à cette longue période de quasi retraite, où elle se livre sur les travers qu'elle a connus en côtoyant le monde du showbiz.

Le pire, c'est tout le battage médiatique autour de sa "nouvelle vie". Conversion à un islam que certains jugent plutôt radical, son mariage religieux surprise avec son compagnon...
Un compagnon qui serait par ailleurs déjà marié et père d'un enfant si l'on en croit le magazine Closer. Au début du mois d'octobre Paris Match publiait des photos du mariage d'une Diam's convertie avec Aziz.
Mais il semblerait que cet Aziz soit déjà marié ! Dans Closer, Farah, brune de 26 ans et qui se présente comme sa femme, revient sur cet épisode plutôt rocambolesque. Elle aurait découvert la relation du père de leur fille de 4 ans avec la chanteuse par voie de presse... "Une amie m'a appelée. Elle avait vu Paris Match et m'a dit 'Diam's s'est convertie à l'Islam et sur les photos à côté d'elle, il y a un homme qui est le portrait craché de ton mari..."

La surprise serait totale pour la jeune femme qui ne s'y attendait pas du tout : "La veille encore, c'était un dimanche, on avait fêté les 30 ans d'Aziz. On avait organisé un anniversaire en famille avec notre petite fille de 4 ans. Le soir, il est sorti, il m'a dit qu'il allait fêter ça avec des amis (...) ça ne m'a pas alertée plus que ça".
Ni une ni deux, Farah aurait alors décidé de mettre les choses au clair et se serait rendue chez Diam's accompagnée de sa soeur. A Neuilly, où réside la star du rap, l'explication aurait été houleuse : "Elle est descendue, elle était en survet' (...) je lui ai dit 'je suis la femme d'Aziz. On a une fille ensemble et si tu es vraiment convertie à l'Islam, tu ne peux pas séparer un couple. Si tu respectes la religion musulmane, tu ne peux pas épouser un homme sans avoir eu le consentement de sa première épouse."
Ce à quoi Diam's lui aurait répondu : "Pas de problème s'il est marié, je lui pardonne." Réaction plutôt étonnante de la part de Diam's qui dénonce dans son titre Confessions Nocturnes le comportement des hommes peu respectueux de leur épouse, et qui a par ailleurs toujours tenu un discours virulent vis à vis de l'adultère...

Mais la discussion aurait alors pris une nouvelle tournure : "Elle a commencé à toucher mon visage, j'ai eu peur (...) Aziz est arrivé au même moment en voiture et n'arrêtait pas de lui dire 'arrête, calme toi.'"

Curieuse histoire s'il en est. Aujourd'hui, Farah entretiendrait toujours des relations avec Aziz, et les deux se verraient "comme un couple". "C'est mon mari et le père de ma fille. On continue à se parler et à se voir", ajoute-t-elle. Comment justifie-t-il les photos de Paris Match? "Il m'a raconté que le jour où les photos ont été prises, il ne faisait que l'accompagner à la mosquée de Gennevilliers. Autour de nous, personne ne comprend. Ses potes, sa famille, son entourage, tout le monde est choqué. Diam's n'est pas son genre, il aime les filles très féminines et puis Aziz n'a jamais été plus religieux que ça".

Une histoire étrange dont Diam's aurait bien pu se passer à quelques jours de la sortie de son nouvel album tant attendu par ses fans.

FOOT ,FRIC ET RAP LA SAINTE TRINITE

Les joueurs de l'Olympique Lyonnais arboreront sur leur maillot une publicité pour le nouvel album du rappeur Kool Shen dimanche lors du match contre l'Olympique de Marseille comptant pour la 13e journée de Ligue 1, a annoncé lundi la maison de disques de l'artiste, AZ (Universal).



Photographe : Sebastien Bozon AFP :: Kool Shen aux Eurockéennes de Belfort, le 5 juillet 2009agrandirphoto : Sebastien Bozon , AFP

La société de paris en ligne Betclic, partenaire de l'OL, a proposé gracieusement au cofondateur de NTM d'utiliser le maillot du club pour la promotion de son nouvel album, "Crise de Conscience", a précisé AZ, selon qui il s'agit d'une "première en Europe".

dimanche 1 novembre 2009

solidaire et fiére!


ptit jo de la rochelle et xavier sont en prison en espagne aprés une bagarre face à des rouges(2 rouges à l'hopital) ils ont tous des frais d'avocat,ptit jo à 16 ans. lemovice fait une quéte pour un envoi rapide d'argent ! contact :lemovice.crew@live.fr