samedi 13 mars 2010

Second tour : le FN s'y voit


EXTREME DROITE.Nicolas Bay se dit convaincu qu'il sera au second tour. Il mise sur les ressorts habituels du FN.

Exit le temps où Nicolas Bay qualifiait Marine Le Pen de « Tanguy de la politique régionale », comme il le fit en 2004 sur France 3 Ile-de-France. L'ex-secrétaire général du MNR de Bruno Mégret a, depuis, rejoint la bannière du FN dont il pense qu'elle lui permettra - il en a la conviction - de se projeter vers le second tour.

Sur le terrain, la tête de liste FN multiplie les actions en tablant sur les ressorts traditionnels du parti de Jean-Marie et Marine Le Pen. Comme cet après-midi, où il devrait se rendre à Canteleu pour « demander » la mise en place d'un « référendum local concernant le projet de mosquée monumentale d'une capacité de 2000 places avec un minaret de treize mètres ». « Nous dénonçons également les projets d'Evreux, du Havre et des Andelys », ajoute-t-il.

Hier, c'est au pied du pont de Normandie que Nicolas Bay était en campagne. Avec un but : plaider pour « la suppression du péage ». « Ce serait la première étape symbolique vers la réunification », explique-t-il, précisant que le FN la réclame depuis « 1986 ». « En effet, ajoute le candidat, la division de notre région en deux entités administratives séparées porte atteinte à l'identité normande et au rayonnement culturel et économique. »

Pour Nicolas Bay, « il faut engager le processus de réunification et mettre en place une coopération interrégionale avec le conseil régional de Basse-Normandie dans tous les domaines ». « L'affirmation de l'identité normande » passerait, selon lui, par la réunification.

ST. S.

http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/322867/Second_tour___le_FN_s_y_voit

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.