lundi 12 avril 2010

Le parti hongrois d'extrême droite Jobbik a réalisé une percée avec 16,71% des voix


Le parti hongrois d'extrême droite Jobbik a réalisé une percée avec 16,71% des voix, entrant pour la première fois au Parlement, à l'issue du premier tour des élections législatives dimanche, selon des résultats portant sur 99% des suffrages dépouillés publiés par le Bureau national électoral (OVI). Le parti de centre droit Fidesz est quant à lui sorti largement en tête du premier tour des législatives de dimanche en Hongrie, avec 52,8% des voix, selon le décompte de 99% des bulletins. Les socialistes du MSZP, au pouvoir, ne remportaient quant à eux que 19,3%, talonnés par le parti d'extrême droite Jobbik. Cela signifie que cette dernière formation disposera pour la première fois de sièges au Parlement, de même que les libéraux verts du LMP, qui reçoivent 7,42% des voix. Selon la commission électorale, le Fidesz, qui depuis huit ans était dans l'opposition, s'arrogerait 206 sièges sur 386 dès le premier tour du scrutin, contre 28 pour les socialistes, sévèrement battus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.