mardi 11 octobre 2011

ILS VEULENT BAILLONNER TERRE ET PEUPLE !

« Lobbies et groupes de pression en France » : tel était le thème que nous avions prévu, cette année, pour notre XVIe Table Ronde (avec, pour illustrer l’invitation, Sarkozy parlant au congrès du Conseil Représentatif des Institutions juives de France… pour y faire allégeance, bien sûr). Sujet tabou. Des « inconnus » ont donc fait en sorte de nous priver du lieu qui devait nous accueillir, comme les années précédentes. Il va donc nous falloir trouver un autre lieu d’accueil, ce qui nous oblige à reporter notre Table Ronde au début de 2012 (nous tiendrons bien sûr nos amis informés du nouveau lieu et de la nouvelle date).
Hasard ? J’ai reçu avis, deux jours plus tôt, d’avoir à payer 922 euros d’amende pour des autocollants, utilisés par nos militants, jugés non politiquement corrects (car appelant les Européens à la Résistance identitaire). Chacun sait que nos mouvements, dans le camp nationaliste et identitaire, ne bénéficient pas de l’appui de riches mécènes, de l’industrie cosmétique ou d’ailleurs. Il s’agit donc de nous faire taire en nous ruinant. La méthode a été souvent efficace. Mais nous ils ne nous feront pas taire.
Pierre VIAL

envie de rire?

lundi 10 octobre 2011

conférence jeudi 13 octobre au "local"


conférence en limousin avec serge Ayoub(3 éme voie)

le samedi 1 er octobre le front des patriotes a organisé une conférence-repas avec serge Ayoub sur le thème"militantisme d'hier et d'aujourd'hui" devant plus de trente personnes.

jeudi 6 octobre 2011

mutuelle en danger


Faites suivre au maximums.
Pour signer la pétition sur :www.mutualite.fr 


Alors qu'un récent sondage de l'institut CSA pour Europ assistance montre que près d'un tiers des Français renonce à des soins pour des raisons financières, de nombreuses mutuelles seront contraintes l'année prochaine d'augmenter leurs cotisations. La raison : le doublement de la taxe sur les contrats solidaires et responsables, votée fin août par le Parlement dans le cadre d'un collectif budgétaire.
Cette augmentation de la taxe est entrée en vigueur dès samedi dernier, 1eroctobre. Elle porte pour le moment sur les nouvelles souscriptions, rappelait samedi France-Inter dans son journal de 8 heures. Ajoutée à la hausse des dépenses de santé, la fiscalité accrue sur les complémentaires devrait se traduire par une hausse moyenne d'environ 5,5% des cotisations. Un taux également avancé par L'Argus de l'assurance du 30 septembre (page 14).
Evitable ? Economiquement non, a répondu Etienne Caniard : "Comment peut-on penser que cette taxe peut ne pas être répercutée durablement ? Une taxe sur le chiffre d'affaires, comme n'importe quel élément qui pèse sur le prix de revient d'une activité, (…) est forcément répercutée vers le client", a expliqué le président de la Mutualité française. Les mutuelles qui le pourront, bien sûr, différeront ou ne répercuteront que partiellement la taxe.
Mais le gouvernement a la solution en main : renoncer à sa décision lors de l'examen du projet de loi de finances ou du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012. Plus de 20.000 personnes ont déjà signé une pétition dans ce sens sur www.mutualite.fr. "Je prends un engagement très clair : si le gouvernement revient sur cette mesure de taxation des mutuelles, nous répercuterons immédiatement la baisse sur nos cotisations", a déclaré Etienne Caniard au micro de France-Inter.
Le sondage sur le renoncement aux soins éclaire les difficultés d'accès aux soins de nos concitoyens : "De moins en moins de frais médicaux sont remboursés par l'assurance maladie", s'alarme Claude Rambaud, administratrice au CISS (Collectif interassociatif sur la santé).
Interrogé samedi au journal national de 12 h 30 de France 3, Etienne Caniarda rappelé qu'il s'agissait d'une évolution de fond, observée depuis plusieurs années par les mutuelles sur les soins dentaires ou d'optique. "C'est très inquiétant, car sont désormais touchés les soins courants et notamment l'accès au médecin généraliste", a-t-il expliqué.
Selon des données citées par France 3, notre pays fait désormais moins bien que les Etats-Unis, où le renoncement aux soins concerne 25% de la population, contre 29% en France. Ce taux serait respectivement de 19% enItalie, 15% en Allemagne et 6% en Grande-Bretagne.
Dans L'Argus de l'assurance, Gérard Andreck, président du Gema, estime que "toucher aux extensions de garanties pour conserver un tarif stable seraitcontreproductif". Enfin, dans l'hebdomadaire régional L'EssorMaurice Ronat, président de la FNMI et vice-président de la Mutualité Française, dénonce la "double peine" que constitue la taxation des mutuelles.

PROJET DE SUPPRESSION DE NOS LABORATOIRES D'ANALYSES MÉDICALES DE PROXIMITÉ


http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php




Au + tôt en 2013 et au + tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront DISPARU au profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui le "méritent"; pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route...).
Pourquoi ? Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40... Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la votre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront ainsi "personnaliser" vos factures...
Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition :
 
http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php
C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer; il faut donc la RÉVÉLER au grand jour : DIFFUSEZ CE MESSAGE, DIFFUSEZ LE LIEN DE LA PÉTITION, à tous vos contacts, mail, Face Book et autres (http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php), SIGNEZ ET FAITES SIGNER !!!