vendredi 29 juin 2012

Répression : les patriotes en 1ère ligne


En moins de deux mois,  les socialistes –détenteurs de l’ensemble des pouvoirs- ont su prendre leurs marques pour désigner l’ennemi intérieur à éradiquer, à savoir les patriotes défenseurs de la civilisation européenne et des petits blancs dont l’exaspération ne cesse de progresser.

Dans ce laps de temps, de nombreux militants ont eu à subir les attaques diverses et variées de l’appareil de répression de plus en plus totalitaire :

Royan,  15 juin 2012 : 4 militants interpelés pour un collage d’affiches jugé « offensant » pour le chef de l’état
Montpellier, 19 juin 2012 : Olivier Roudier membre de la Ligue du Midi -les identitaires du Languedoc-Roussillon-Aveyron- condamné à 1 an de prison dont 6 mois fermes pour une altercation, sans violence, lors d’une fête dans son village
Pau, 20 juin 2012 : 3 militants déférés au tribunal pour avoir repeint un mur dédié au métissage
Lyon, 23 juin 2012 : interdiction de la manifestation des « Jeunesses nationalistes » accompagnée de l’interpellation de 70 militants
Toulouse, 27 juin 2012 : interpellations d’une quinzaine de membres du « Bloc Identitaire », avec perquisitions de domiciles et de locaux, suite à une bagarre qui aurait mal tourné remontant à 3 mois

Seuls les imbéciles verront là une série de coïncidences… Cependant, la nomination  au ministère de l’intérieur  de Manuel Valls, partisan acharné de l’ultra-libéralisme et américanophile obsessionnel et au ministère de la justice de Christiane Taubira farouche partisane des lois mémorielles et ennemie acharnée de la France de souche sont autant de signes annonciateurs d’une radicalisation de l’appareil répressif.

Le CEPE, dont la vocation est d’assurer la solidarité avec les patriotes injustement poursuivis, tient à apporter son soutien moral et pratique aux militants patriotes. Le CEPE tient par le présent communiqué à affirmer sa volonté de se placer au dessus des différences entre les divers mouvements patriotes et ainsi affirmer son indépendance de toute structure particulière. Le CEPE saura se montrer vigilant face aux dérives totalitaires du nouveau gouvernement.

Contact : comitecepe@gmail.com 
BP 4-7187 – 30914 Nîmes Cedex

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.