mardi 26 août 2014

La chronique musicale de Carlos Karl SONNENKIND "EULENSPIEGELS WIEDERKEHR"


Rudolf le poète Allemand et personnage central du projet Sonnenkind (Enfant Soleil) nous livre ici un second opus tout à fait exceptionnel. L'artiste qui est aussi connu pour être l'un des membres fondateurs de l'Association des Artistes Eurasiste, regroupant divers musiciens qui défendent la quatrième théorie politique du penseur Russe Alexander Douguine, nous offre dix sept somptueux titres d'une rare beautés. Ce qui fait avant tout la force de cet album, c'est cette capacité à s’émanciper des codes du genre tout en inondant l'auditeur d'émotions variés. L'album « Eulenspiegels Wiederkehr » comprenez le retour de Till l'Espiègle, un personnage de fiction, saltimbanque malicieux et farceur de la littérature populaire Allemande dont fait référence la jolie couverture est composé de plusieurs titres phares dont « Der Wunsch des Alten » ou encore le brillant « Goldener Herbst » qui ne vous laisserons pas indifférents. Rudolf n'utilise pas de guitare folk mais une classique et agrémente chaque chansons d'un instrument soliste à chaque fois différent, comme le violon ou la trompette, le tout appuyé par une ligne de basse discrète et parfois quelques percussions, ce qui n'est pas sans rappeler la production des albums de son compère Bastian de Fyglien, lui aussi Berlinois et qui d’ailleurs fait une apparition vocale sur le titre « Autobahn ». Les poèmes pleins de malices missent en musique alternent entre mélancolie, chagrin et humour et font à chaque fois leurs effets, grâce en autre à une interprétation très juste, touchante parfois même théâtrale. Si comme moi vous ne parlez pas couramment l'Allemand, vous vous laisserez pourtant bercer par les mélodies sensibles et touchantes de cet œuvre musicale qui semble être l'une des meilleurs surprises de cette année. La musique de Sonnenkind est idéale pour la méditation, pour prendre le temps d'un voyage intérieur ou encore pour la contemplation assis près d'un feu de bois. Neuf ans après la sortie de son premier album remarqué, Rudolf prouve qu'il est un artiste majeur de sa génération et que son « Eulenspiegels Wiederkehr » résistera au temps qui ne semble pas avoir de prise sur sa musique qui se veut éternelle. Carlos Karl, 2014
Pour acheter le cd cliquez sur l'image

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.