mardi 26 août 2014

La chronique musicale de Carlos Karl SONNENKIND "EULENSPIEGELS WIEDERKEHR"


Rudolf le poète Allemand et personnage central du projet Sonnenkind (Enfant Soleil) nous livre ici un second opus tout à fait exceptionnel. L'artiste qui est aussi connu pour être l'un des membres fondateurs de l'Association des Artistes Eurasiste, regroupant divers musiciens qui défendent la quatrième théorie politique du penseur Russe Alexander Douguine, nous offre dix sept somptueux titres d'une rare beautés. Ce qui fait avant tout la force de cet album, c'est cette capacité à s’émanciper des codes du genre tout en inondant l'auditeur d'émotions variés. L'album « Eulenspiegels Wiederkehr » comprenez le retour de Till l'Espiègle, un personnage de fiction, saltimbanque malicieux et farceur de la littérature populaire Allemande dont fait référence la jolie couverture est composé de plusieurs titres phares dont « Der Wunsch des Alten » ou encore le brillant « Goldener Herbst » qui ne vous laisserons pas indifférents. Rudolf n'utilise pas de guitare folk mais une classique et agrémente chaque chansons d'un instrument soliste à chaque fois différent, comme le violon ou la trompette, le tout appuyé par une ligne de basse discrète et parfois quelques percussions, ce qui n'est pas sans rappeler la production des albums de son compère Bastian de Fyglien, lui aussi Berlinois et qui d’ailleurs fait une apparition vocale sur le titre « Autobahn ». Les poèmes pleins de malices missent en musique alternent entre mélancolie, chagrin et humour et font à chaque fois leurs effets, grâce en autre à une interprétation très juste, touchante parfois même théâtrale. Si comme moi vous ne parlez pas couramment l'Allemand, vous vous laisserez pourtant bercer par les mélodies sensibles et touchantes de cet œuvre musicale qui semble être l'une des meilleurs surprises de cette année. La musique de Sonnenkind est idéale pour la méditation, pour prendre le temps d'un voyage intérieur ou encore pour la contemplation assis près d'un feu de bois. Neuf ans après la sortie de son premier album remarqué, Rudolf prouve qu'il est un artiste majeur de sa génération et que son « Eulenspiegels Wiederkehr » résistera au temps qui ne semble pas avoir de prise sur sa musique qui se veut éternelle. Carlos Karl, 2014
Pour acheter le cd cliquez sur l'image

La chronique musicale de Carlos karl SOL INVICTUS Vol 1

Saluons l'initiative du label et distributeur Martel En Tête qui nous propose de découvrir à travers sa première compilation 'Sol Invictus' la bien nommé, une sélection de titres inédits et de reprises enregistrés par six des plus importants groupes de la scène alternative patriotique Française. Arianrhod ouvre cet heure de musique avec quatre titres de Metal engagés de bonnes factures affublés d'une voix qui n'est pas sans rappeler celle des chanteurs de groupe de Rac. Puis c'est au tour de la célèbre formation de Bourgogne Kampfbund, de cracher sa rage au files de titres audacieux et techniquement de hauts vols dans un genre proche du Trash Core. Leur musique guerrière et puissante est sans équivoque, sonnant aux oreilles des auditeurs comme un appel à la révolte « 732, le réveil d 'un peuple, 732 la naissance de l'Europe », notons que le groupe n'est plus en activité et que c'est quatre titres sont des inédits indispensables à toutes discothèques qui se respectes. Après avoir dégusté une petite bière, il est temps de découvrir la musique plutôt bruitiste martelé par nos amis bretons des BordelBoys et interprété en partie en anglais par Willy. Leur titre phare qui nous éclair en ces temps de fin du monde, c'est bien sûr leur hymne 'Bordel Boys Army' court mais efficace, capable de réanimer un neuski la tête dans la cuvette, même très tard dans la nuit. Les Bordels Boys nous offrent ensuite une version pêchue du classique « Moi J'assure » de Kontingent88 ainsi qu'un autre titre du même acabit. En quatrième position, prend place ce jeune groupe de Lorrains tatoués jusqu'au cou et force est de constater que les gars de Défiance maîtrisent eux aussi leurs guitares, guimbardes et vièles à archets. Leur titres « Jeune Guerrier » et « La Descendance » sont particulièrement réussit, ce qui démontre encore une fois que la scène Française est belle et bien vivante, avec de surcroît, cerise sur le gâteau, le fleuron de la rébellion sonore, j'ai nommé Frakass qui participe à ce bel hommage au soleil invaincu, en proposant trois titres excellents tant au niveau de la qualité de la composition qu'au niveau de la production. Enfin vous pourrez en feuilletant le livret d'une dizaine de pages en couleur parsemées des textes et de photos des musiciens, découvrir deux reprises du groupe que l'on ne présente plus, Wolfsangel reprenant 9ème Panzer et Nouvelle Croisade. Deux titres efficaces qui concluent ce bon moment passé au cœur de ce qui fait l'essence même d'un mouvement qui a pour espoir le retour à une Europe païenne et libre. Je vous recommande chaudement cette compilation afin de prendre tout d'abords une bonne claque mais aussi dans le but de soutenir ce genre d'initiatives plutôt rares en ces temps de disette. Carlos Karl, 2014
 pour acheter la compil cliquez ici

Pour acheter la compil cliquez sur l'image